08 décembre 2009

Le Jura dans la brume

 

Chamois sous les premiers flocons, Ablatrix (Ain)

chamois ablatrix ain

 

     Le Jura est un pays austère, tout en demi-teintes, et aux charmes discrets. Au premier abord, c’est un pays décevant, parce que rien n’y est grandiose. Si l’on y trouve de somptueux paysages, ils sont souvent bouchés par la bruine ou la brume ; les sommets y sont modestes, et n’ont pas le charme des pics inaccessibles aux neiges éternelles ; les chemins n’ont le plus souvent rien de romantique, mais serpentent entre des buis bas et denses, aux pieds couverts de mousse. Les forêts de pins sont denses, humides et obscures. Faune et flore y sont sauvages, retirés et secrets. Il n’est jusqu’aux maisons qui en imposent par leurs façades aveugles, leurs murs massifs, leurs toits bas et rébarbatifs. Le Jura n’est pas un pays riant, même aux plus beaux jours de l’été, qui d’ailleurs passent vite.

     Et pourtant, c’est un pays attachant ; justement parce qu’il n’a pas le charme des destinations touristiques, parce qu’il faut du temps pour le connaître, parce qu’il n’est pas aguicheur et tape-à-l’œil.

     C’est pourquoi aussi le Jura est à mes yeux si difficile à photographier : il ne se résume pas à des émotions faciles.

     Photographier des paysages est du reste une épreuve, et particulièrement des paysages de montagne : vouloir faire un instantané de l’immuable est un défi rarement gagné.

     - Trève de précautions oratoires. Voici les deux premières photos d'une série que je vais avoir le plus grand mal à faire, mais qui me tient à coeur.

 

Harde de chamois dans la brume, Ablatrix (Ain)

photo chamois jura

21:15 Écrit par Nathan dans Jura | Commentaires (0) | Tags : neige, texte, faune, paysage, jura, chamois | |

Les commentaires sont fermés.