20 mars 2010

Entre centre et absence...

 

... ou à mi-chemin entre rêve et cauchemar.

 

"On ne peut pas se faire comprendre des autres. Tu comprends? Jamais rien, jamais rien de ce qu'on a; le meilleur jamais tu le feras comprendre. Il n'y a pas de mots, ça devrait se respirer comme une odeur..."

Giono, Le Chant du monde


photo onirique

22:14 Écrit par Nathan dans Varia | Commentaires (0) | Tags : giono, insolite, citation, nature morte, miroir, fragment | |

Les commentaires sont fermés.