31 mai 2010

La politique du regard

 

L'envol

Envol - échassier

 

__________________________________

 

" [...] En dépit de cette assimilation si commune et si irréfléchie que l'on fait de lui avec la pure abstention, le regard est bel et bien la forme la plus élémentaire d'engagement. Oh! certes, celui qui regarde sait bien qu'il n'a pas compétence universelle (à d'autres toutes sortes d'actions et d'agitations au milieu des hommes, et des événements, et des choses), pas davantage qu'il ne revendique pour lui-même une once du pouvoir qui s'attache à bien des efficacités contemporaines, réelles ou plus souvent illusoires, une once de ce pouvoir mondain dont il semble parfois que la faculté de voir lui soit inversement proportionnelle, comme s'il avait acheté au prix de la cécité l'assurance de s'imposer et de parvenir à des fins sordides. Celui qui regarde sait pertinemment, en revanche, qu'il est de sa compétence de regarder, que rien n'est a priori extérieur à l'orbe que ses yeux ne cessent d'agrandir, qu'il n'est rien qui soit étranger au domaine seigneurial de son regard (l'exercice du regard étant évidemment la forme la plus débonnaire de royauté), qu'il n'est rien, en conséquence, qui ne le regarde pas. Comment, dès lors, et si éloigné qu'il soit, en apparence, de cette agitation des hommes et des choses que l'on appelle communément la "politique", la portée de son regard ne serait-elle pas (et, encore une fois, sans qu'il fasse rien exprès) d'essence politique, mais selon l'acception originelle du terme, qui est de haute naissance, comme on le sait?

[...] Celui qui regarde s'édifier la cité des hommes contribue bel et bien à son édification, à son entretien, à sa salubrité, à son avenir, cet avenir dût-il passer par un orage. Par son simple regard, par le service ordinaire de son seul regard, il est l'édile du monde entier. [...] Glaukôpis, c'est-à-dire "au regard brillant", Athéna est aussi Erganè, c'est-à-dire "artisane". Le regard est en somme la plus sage autant que la plus délicate des industries. Rien ne se construit ni ne s'assemble que quelqu'un ne soit là, dont l'unique exercice soit d'assister. Rien, à commencer par le monde lui-même, en son entier, puisqu'il ne vient à l'existence et à l'unité qu'à vue d'œil, que par la présence attentive et bienveillante de cette Sagesse sans commencement qui confesse ainsi son propre et unique travail. [...] Secrètement affiliés à cette Sagesse, elle-même filiale, les hommes de regard sont architectes: au milieu des machines, leur regard tout seul est levier, comme au milieu de la matière, tout seul, il est levain. En se posant sur le monde avec effort (mais un effort qui ne fait pas le moindre bruit), il pose quelque chose qui s'apparente à une première pierre: mieux encore, il est lui-même la première pierre sur laquelle d'autres édifieront. [...] De même que les portes et les fenêtres, loin de représenter des enjolivements inefficaces ou de simples superfluités, entrent de plein droit dans la structure de la maison et lui sont organiquement nécessaires, de même les êtres de regard - les "religieux" du regard - entrent dans la structure du monde et la définition de la société."

 

François Cassingena-Trévedy, moine de Ligugé,

Etincelles III, 2006-2009, Editions Ad Solem, 2010

 

temple zen

Temple zen, Kyoto

(Vous pouvez retrouver d'autres photos de temples zen sur le blog ICI.)

 

30 mai 2010

Emmanuel Boitier

 

     Ce que j'aime dans la photographie nature, ou en tout cas dans une certaine façon de photographier la nature, c'est qu'elle redonne un sens à certains mots galvaudés, travestis ou décriés. Celui de beauté par exemple.

     Il en va ainsi des photographies d'Emmanuel Boitier.

_DSC8670

 

___________________________________________________

     Cela fait plusieurs fois que je rencontre son travail au détour d'une page, et décidément, il m'enthousiasme.

     Emmanuel Boitier photographie la nature, mais d'une manière contemplative,  non prédatrice - on en oublie que ce sont des photos! -, et son inspiration est proche de celle de Shinzo Maeda, auquel d'ailleurs il rend hommage sur son site: très picturale, jouant du flou, où le décor est souvent aussi important que le sujet, et la composition habile et évanescente à la fois.

     Chacune de ses photos est une louange pleine de grâce, un hymne au regard. Il faut y revenir à plusieurs reprises pour regarder toutes ses galeries: non que l'on s'ennuie, mais au contraire parce que trop de beauté nuit à la beauté!

 

09_1284_

 

_DSC9499

 

09_1588

______________________________

 

Bonne visite de son site!

 

21:36 Écrit par Nathan dans Varia | Commentaires (1) | Tags : paysage, photographes, macro, flore | |

La chimère

 

Chacun sa chimère


     Sous un grand ciel gris, dans une grande plaine poudreuse, sans chemins, sans gazon, sans un chardon, sans une ortie, je rencontrai plusieurs hommes qui marchaient courbés.

     Chacun d'eux portait sur son dos une énorme Chimère, aussi lourde qu'un sac de farine ou de charbon, ou le fourniment d'un fantassin romain.

     Mais la monstrueuse bête n'était pas un poids inerte; au contraire, elle enveloppait et opprimait l'homme de ses muscles élastiques et puissants; elle s'agrafait avec ses deux vastes griffes à la poitrine de sa monture et sa tête fabuleuse surmontait le front de l'homme, comme un de ces casques horribles par lesquels les anciens guerriers espéraient ajouter à la terreur de l'ennemi.

     [...]

Baudelaire, Le Spleen de Paris

 

 

L'homme et la chimère

Chimere photo noir et blanc bois


00:01 Écrit par Nathan dans Abstractions | Commentaires (0) | Tags : baudelaire, citation, noir et blanc, macro, matiere | |

16 mai 2010

Frêles envolées

 

 

Aigrettes de pissenlit

Aigrettes de pissenlit - 01

 

___________________________________________________________

 

 


Aigrettes de pissenlit - 02

 

___________________________________________________________

 


Aigrettes de pissenlit - 03

 

___________________________________________________________

 


Aigrettes de pissenlit -04

 

___________________________________________________________

 


Aigrettes de pissenlit-05

 

___________________________________________________________

 


Aigrettes de pissenlit-06

 

___________________________________________________________

 


Aigrettes de pissenlit-07

 

___________________________________________________________

 

 

"Nous aimons toujours... quand même ; et ce "quand même" couvre un infini."

Cioran, Syllogismes de l'amertume


16:01 Écrit par Nathan dans Flore | Commentaires (0) | Tags : citation, noir et blanc, macro, flore | |

15 mai 2010

Xavier Zimbardo

 

     J'ai découvert XAVIER ZIMBARDO par le biais d'un article publié en 2005 dans le magazine en ligne Photographie. Il s'agit d'un article sur l'art en photographie, bien écrit et qui a l'immense mérite d'être assez radical quant à la distinction entre photo d'art et photo marchande.

     Du coup, je suis allé voir le site de son auteur, que je ne connaissais pas, et découvert un photographe à la renommée mondiale, mais profondément indépendant.

     En accueil de son site, une citation de René Char:

"Impose ta chance, sers ton bonheur, et va vers ton risque.
A te regarder, ils s'habitueront."
                   (Les Matinaux)

     Son travail photographique est immense, il y a des centaines de photos sur son site. Rien de clinquant, des séries très personnelles, voire intimes, beaucoup de photos très suggestives, une recherche constante de poésie et d'humanité. Et les photos ne sont pas seules, souvent, mais accompagnées de textes, de citations, de récits qui entrent en dialogue avec elles, ce qui me parait esssentiel pour donner à la photo toute sa profondeur.

     Bref, une heureuse découverte!

 

illus_accueil

09:17 Écrit par Nathan dans Varia | Commentaires (1) | Tags : rene char, citation, photographes | |

13 mai 2010

Changer son langage

 

"Quand les vérités sont évidentes et absolument contradictoires, tu ne peux rien, sinon changer ton langage."

Saint-Exupéry, Citadelle, CXXII

 

Le dragon

Dragon_01

13:29 Écrit par Nathan dans Abstractions | Commentaires (0) | Tags : saint-exupery, citation, macro, abstrait, matiere | |

06 mai 2010

Songe

 

"Foulant la verdure
je foule
un banc de nuages"

                                   Kawabata Bôscha

 

L'élan

L'elan

07:15 Écrit par Nathan dans Abstractions | Commentaires (0) | Tags : haiku, citation, macro, abstrait, matiere | |

03 mai 2010

Une découverte

     J'ai fait une belle rencontre photographique ces jours-ci, grâce au réseau d'auteurs-photographes Focalis, dont je fais partie depuis peu.

Il s'agit du travail d'un autre membre du réseau, Thomas Mangeat, que l'on peut voir sur son beau site:

LE LANGAGE DES SIGNES

 

     Le site décline ses émotions en trois galeries: Signature, le fruit d'un "contact quasi chaamanique avec la nature", Sensation, ses rencontres avec les hommes, et Sillages, une exploration des "traces" laissées sur son passage par l'humanité.

 

Thomas Mangeat -

© Thomas Mangeat

 

 

 

 

13:27 Écrit par Nathan dans Varia | Commentaires (1) | Tags : photographes | |

La quête

Les cigales vont mourir
Mais leur cri
n'en dit rien...

                           Matsuo Bashô

 

Escargot et arôme

Escargot et arôme photo noir et blanc

13:06 Écrit par Nathan dans Bestiaire | Commentaires (1) | Tags : haiku, citation, noir et blanc, faune, escargot, macro, flore | |

01 mai 2010

La bête

 


"C'est un bien grand malheur que de prendre pitié pour des semblants de brebis qui ne sont que des hyènes déguisées"

La Rochefoucauld, Maximes

 

La bête

abstraction bois souche

11:45 Écrit par Nathan dans Abstractions | Commentaires (0) | Tags : citation, macro, abstrait, fragment, matiere | |