28 janvier 2010

Les sentinelles

 

"Etendant les mains hors du lit, Plume fut étonné de ne pas rencontrer le mur. "Tiens, pensa-t-il, les fourmis l'auront mangé..." et il se rendormit."

Henri Michaux, Un Certain Plume, 1

 

L'usine désaffectée de la Grande Vapeur, à Oyonnax, suite...

(Pour le premier épisode, c'est ici.)

 

Cette fois, une série graphique: traces d'humidité, coulées de peinture qui s'écaillent, trous et graffiti dessinent tout un peuple qui danse sur les murs des ateliers désormais vides.

J'y ai vu visages humains, écureuils, lièvres, marmottes, méduses, fantômes, piranhas, chauve-souris...

Les voici.

Ils sont les seuls compagnons du silence.

 

 

photo grande vapeur

 

______________________________

 

grande vapeur oyonnax

 

__________________________________

 

grande vapeur oyonnax

 

 

__________________________________

 

grande vapeur photo oyonnax

 

__________________________________

 

abstraction grande vapeur oyonnax

 

 

__________________________________

 

grande vapeur oyonnax

 

__________________________________

 

grande vapeur oyonnax

 

 

__________________________________

 

photo grande vapeur

 

 

__________________________________

 

photo usine oyonnax

 

 

__________________________________

 

photo grande vapeur oyonnax

 

 

__________________________________

 

photo ain

 

 

__________________________________

 

photo abstraction usine

 

 

__________________________________

 

photo abstraction mur

 

 

__________________________________

 

photo abstraite ain

 

 

__________________________________

 

abstraction usine photo

 

 

__________________________________

 

abstraction usine ain

 

__________________________________

 

 

photo grande vapeur

 

 

__________________________________

 

photo monument grande vapeur

 

__________________________________

 

grande vapeur oyonnax ruine

 

 

__________________________________

 

peinture grande vapeur oyonnax

 

__________________________________

 

 

photo grande vapeur

 

Cette série est disponible aussi sous forme de diaporama, et avec davantage de photos, ici (ou rubrique "Galeries" du blog).

25 janvier 2010

L'élan


"Vide ergo ne lumen quod in te est tenebrae sint."

(Veille à ce que la lumière qui est en toi ne devienne pas ténèbres.)

Evangile de Luc, 11, 35

 

L'élan

_-5

20:11 Écrit par Nathan dans Natures mortes | Commentaires (0) | Tags : bible, citation, noir et blanc, nature morte, matiere | |

20 janvier 2010

L'homme qui songe

 

"L'homme qui songe est un dieu, l'homme qui pense est un mendiant."

Hölderlin, Hypérion

 

nature morte noir et blanc penseur

 

 


15:51 Écrit par Nathan dans Natures mortes | Commentaires (1) | Tags : matiere, citation, noir et blanc, nature morte | |

27 novembre 2009

Couleurs d'automne

 

Sur les dessins d'enfant

un soleil tout rouge

dehors la neige en bourrasque


Kaneko Tôta

 

Trou d'eau

Trou d'eau

08:53 Écrit par Nathan dans Natures mortes | Commentaires (0) | Tags : haiku, matiere, citation, nature morte | |

Une vie d'arbre

 

Sans savoir pourquoi

j'aime ce monde

où nous venons pour mourir


Natsume Sôseki

 

Tronc écorcé

tronc ecorce

08:50 Écrit par Nathan dans Natures mortes | Commentaires (0) | Tags : haiku, matiere, citation, nature morte | |

22 novembre 2009

Le chevet

    

     "De combien pourrait-on dire: celui-ci n'a pas longtemps vécu, il a longtemps été..."

Sénèque, La Brièveté de la vie, viii

 

Memento mori

nature morte

21:16 Écrit par Nathan dans Natures mortes | Commentaires (0) | Tags : citation, noir et blanc | |

09 novembre 2009

Les ciseaux japonais

 

nature morte ciseaux japonais et cahier

15:59 Écrit par Nathan dans Natures mortes | Commentaires (0) | Tags : nature morte, noir et blanc | |

Les nourritures spirituelles

    

     "Il m'arrive parfois - lorsque je me sens diminué, déprimé, que la force même de rêver s'effeuille et se dessèche, et que le seul rêve qui me reste, c'est de penser à mes rêves - il m'arrive alors de les feuilleter, comme un livre que l'on va feuilletant encore et encore, sans rien trouver que des mots inévitables. C'est alors que je me demande qui tu peux être, figure qui traverses toutes mes lentes visions de paysages différents, d'intérieurs anciens, au fastueux cérémonial de silence. [...]"

Pessoa,

"Notre-Dame du silence"

Le Livre de l'intranquillité


nature morte noir et blanc bibelots

15:58 Écrit par Nathan dans Natures mortes | Commentaires (0) | Tags : pessoa, insolite, citation, noir et blanc | |

La chair du temps

Invitation au voyage

nature morte livres noir et blanc

15:57 Écrit par Nathan dans Natures mortes | Commentaires (1) | Tags : noir et blanc | |